internet.gouv.fr

juillet 14th, 2008 · 6 Comments ·

Suite à une conversation autour de l’identité numérique, je suis arrivé à la conclusion que l’état avait un rôle à jouer dans le développement de l’internet. L’état a toujours été présent dans les anciens médias en finançant par exemple les chaînes publiques. Aujourd’hui les besoins et les opportunités sont tout autres, et la priorité devrait être à protéger les citoyens plutôt que les maisons de disques!

Heureusement les premières initiatives se manifestent, on peut lire sur le portail internet (très moche) du gouvernement:

Précâblage des immeubles neufs obligatoire, mise en place d’un label « Multimédia » qui qualifierait les habitations prêtes pour la fibre, création d’un droit « à la fibre optique » pour le consommateur, mutualisation du câblage intérieur, convention propriétaires/opérateurs : telles sont les cinq mesures avancées par le comité de pilotage du « très haut débit » qui réunissait le Gouvernement et les acteurs de la fibre optique.

Les infrastructures très haut débit représentent un enjeu majeur pour la croissance et la création de futurs emplois. Dès lors, le but du Gouvernement est de créer les meilleures conditions de leur déploiement.

Voila un exemple qui va dans le bon sens. Mais les possibilités d’interaction entre l’état et internet peuvent aller bien plus loin.

Beaucoup de gens qui vivent au quotidien la mondialisation savent que les frontières s’affinent, les états perdent du pouvoir, les informations circulent d’un bout à l’autre de la planète sans passer par les bonnes vieilles douanes. Sur qui se reposer dans cette jungle ? A qui faire confiance ? Qui contrôle mon identité ?

Je suis convaincu que l’état devrait créer un service web fournissant et manageant les identités numériques de ses citoyens. Le niveau d’authenticité serait extrêmement élevé car chaque identité correspondrait à une vraie pièce d’identité.
En basant ce service sur les standards actuels nous pourrions avoir:

Désolé pour les termes techniques, mais je crois que vous avez compris l’idée. Nous avons besoin aujourd’hui sur internet d’un tiers de confiance, et tout miser sur Google me parait risqué. Maintenant que nous avons un président qui sait utiliser un mulot peut être que les choses changeront… En attendant les dernières news dans la section « gestion de l’internet » datent de Juillet 2006 (aie).

Je vous rajoute une petite vidéo en Anglais qui explique OpenID en dessin:


Tags: FOAF · Google · OpenID · Vidéo


6 responses so far ↓

  • Tout à fait d’accord avec toi Nicolas. Il y a plein de sujets sur lesquels la puissance publique, et pas seulement l’état, a un rôle à jouer.
    Après, cela dépend des pays ; aux US par exemple, la méfiance vis-à-vis de l’administration centrale est tellement forte que ce genre d’initiative à du mal à être acceptée.

  • Malheureusement, s’en remettre à l’Etat en ce domaine me parait être une très fausse bonne idée :
    1 – D’abord parce que l’Etat repose sur un modèle centralisé (à la Passport) alors qu’OpenID repose sur un modèle de fédération d’identité (et ça m’etonnerait que l’Etat accepte de s’ouvrir à d’autres acteurs)
    2 – Ensuite parce que la capacité technique de l’Etat a développer des projets informatiques ne fait pas référence (voir la déclaration d’impot en ligne)
    3 – Et enfin parce que c’est remettre le contrôle des données personnelles liées à l’identité dans les plus mauvaises mains (la tentation et le sentiment d’impunité seront trop forts et la conscience du problème trop faible)

  • 1 – Je comprend pas trop le  » s’ouvrir à d’autres acteurs « .

    2 – Elle ne fait pas  » référence  » mais ça bouge et on peut espérer du changement. J’ai eu dernièrement au téléphone une personne du ministère de la recherche. Ils étaient intéressés par l’idée… A voir dans les faits.

    3 – Les plus mauvaises mains ? Attention à la parano… Tu sais l’état en sait déjà beaucoup sur toi, tu ne vas pas lui apprendre grand chose de nouveau 😉

  • 1 – Est ce que l’Etat accepterait que l’on réutilise les données de sa carte d’identité pour y réinsérer d’autres données pour ensuite les mettre à disposition d’un autre service ? Le saut culturel me semble imposant.
    2 – C’est très bien qu’il y ait une volonté au niveau des ministères. Ce que fait Eric Besson est d’ailleurs remarquable. Après entre la volonté de faire et la capacité à délivrer…Le sujet n’est pas simple nécessite un bonne compréhension de l’écosystème et une certaine réactivité car il est en évolution constante. Toutes choses qui ne me paraissent pas être les marques distinctives de l’Etat.
    3 – Il en sait déja beaucoup mais quand, en plus, le fisc pourra accéder à mes achats sur internet, la police à ma geolocalisation et les RG à mes réseaux sociaux (ce que fais déja la NSA aux USA),…Je pense que l’on est bien protégé par la réglementation avec la CNIL. Mais là encore, ce qui pêche c’est la mise en oeuvre de dispositif concret de contrôle. Qu’est-ce qui me permet aujourd’hui de contrôler mes données personnelles ?

    Mais je suis très optimiste sur notre époque…mais pas forcement sur l’Etat.

  • Bon point. Je suis moi même très optimiste de nature. Ca me perdra peut être 🙂

  • Bonjour,

    Tout le monde n’est pas au courant et pourtant, les choses bougent.
    Je ne suis pas trop un fervent défenseur de l’état, mais autant que je fasse partager une partie des infos que je possède.

    Je peux vous dire que des projets sont en cours.

    Il y a le projet MSP (Mon Service Publique) qui évolue (à son rythme, il est vrai).

    Sur la gestion d’identité, il y a le projet FC².
    (http://www.fc2consortium.org/)

    Saviez-vous qu’une CNIE (Carte Nationale d’Identité Electronique) contenant un certificat personnel , faite pour être utilisée sur Internet est en préparation.
    Sortie prévue en 2009 (http://www.senat.fr/rap/a08-104-1/a08-104-18.html)

    Donc, il n’y a pas forcément une grande communication autour des ces projets.
    Et même au seing du gouvernement, tout le monde n’est pas au courant de tout, mais il y a une volonté d’action.

    Quant aux résultats, ça, on verra bien, lol…