Liberté d’expression en ce dimanche 28/12/08.

décembre 28th, 2008 · 3 Comments ·

Je n’avais pas vraiment prévu de bloguer en ce dernier dimanche de l’année. Mais l’actualité, et plus particulièrement les derniers articles du monde.fr me débectent.

En ce dimanche 28 la situation en Palestine est particulièrement préoccupante. Et les choix éditoriaux du monde.fr sont des plus douteux. Tous les articles consacrés à l’évolution du conflit ont vu leurs commentaires purement et simplement fermés. Pourquoi fermer les commentaires? Pourquoi nous interdire de commenter cette actualité? Car ce sont bien les abonnées du monde.fr (6€/mois) qui se voient interdire la possibilité de discuter.

Ah! Erreur de ma part, tous commentaires ne sont pas bloqués. Il existe encore un article ou nous sommes libres de nous exprimer: L’humoriste Dieudonné dérape une nouvelle fois. Du coup je ne vais pas me priver, et commenter.

Les anciens médias continuent de diaboliser cet artiste. On continue à le présenter comme un antisémite dangereux et négationniste, alors qu’il lutte depuis plusieurs années maintenant pour la liberté d’expression. Car c’est ce qui se passe aujourd’hui quand lemonde.fr ferme ses commentaires, on nous prive de notre liberté d’expression. On résume l’information à un seul et unique point de vu.

Et cela devient particulièrement problématique lorsque ce point de vu est erroné, tordu, sortie de son contexte. Je respecte beaucoup Dieudonné, pas nécessairement dans tous ses combats, mais en tout cas dans sa qualité à montrer la disparition de la liberté d’expression. Humoriste de talent, il en joue particulièrement bien:



Il s’était déjà expliqué début Octobre sur un plateau TV:



On nous prive de notre liberté d’expression en ce dimanche 28/12/08.

Tags: Média


3 responses so far ↓

  • J’ai lu avec beaucoup d’intérêt ton billet qui m’a fait pensé au journaliste Guillaume de Thomas privé de bloguer pour avoir cru qu’en France on avait la liberté d’expression.

    http://www.facebook.com/group.php?gid=105387110141

    Celà dit concernant Dieudonné, il ne faut pas confondre liberté d’expression et liberté de provocation.

  • Merci pour le lien, je suis inscrit !
    Concernant Dieudonné, c’est un humoriste, c’est son métier. (Mais j’accorde que cela ne permet pas tout).

  • Nico,

    Le problème avec les commentaires des articles traitant de la guerre c’est qu’ils sont le terrain de jeu privilégiés des trolls.
    Il est quasiment impossible de discuter, polémiquer convenablement, car des trolls pro israéliens/palestiniens (au choix) infestent le débat. Il est désormais courant de fermer les commentaires plutôt que de passer son temps à modérer lorsqu’on traite d’Israël et de la Palestine.

    Pour Dieudo, son coup de récompenser un négationniste comme preuve ultime de la liberté d’expression est assez débile : Faurisson n’est pas un historien (il n’enquête pas, n’étudie pas l’histoire…) Il écrit juste des mensonges qui sont l’expression de son idéologie. Certes il s’agit de la liberté d’expression, mais est-ce bien nécessaire de récompenser ce genre d’expression ? Je ne crois pas.
    Dieudo est un humoriste doué et qui cherche à faire de la provoc mais qui ne le fait pas bien. (« Faire bien » de la provoc serait pour moi une manière subtile de provoquer quelqu’un, de le confronter avec ses contradictions mais sans le blesser…)