Ou va le web? Web Wide World, la recontre de deux univers

septembre 21st, 2008 · 2 Comments ·

Je profite de la découverte de cette vidéo pour poser la question suivante: que se passe-t-il quand le web rencontre le monde réel?

Pour l’instant les entreprises, les médias et les communautés se projettent sur la toile de manière unilatérale. Mais que ce passera-t-il quand le web débordera sur le monde « réel »? On en voit déjà les premiers effets avec l’évolution du web mobile et Google qui s’étend sur des marchés offlines. A vrai dire, je ne sais pas vraiment vers quoi nous allons, et je ne me risquerais pas à faire de la prospective à 10 ans. Par contre, ce dont je suis certains, c’est que nous allons assister au combat de deux visions:

1) Le web est une machine qui doit servir l’humanité. Un super calculateur qui nous connait, connait nos besoins, nos envies, nos faiblesses et qui pourra faciliter notre vie. Nous serons alors libre de nous concentrer sur la partie créative de nos cerveaux, chose qu’aucun ordinateur n’est capable de répliquer.

2) Nous ne voulons pas être dépendent de la machine car les interactions sociales sont la vraie richesse du web. Nous ne laissons pas l’ordinateur décider à notre place, nous l’utilisons pour faciliter l’agrégation d’informations utiles à nos prises de décisions.

Intéressant combat entre deux visions donc:

  • Le web en tant que machine VS Le web en tant que réseau social
  • Google VS Facebook
  • La machine VS L’homme

Pour moi il y aura combat puis convergence de ces deux mondes. C’est comme cela que nous verrons apparaître des applications web à la fois tournées vers l’utilisateur et ouvertes technologiquement au reste du web. En route pour le web 3.0… 🙂

Autre point intéressant dans cette vidéo. Le monsieur de chez Google admet qu’il n’est pas facile de comprendre le sens d’une phrase. La syntaxe n’est qu’une maigre partie du problème. Preuve à l’appuie, supporters de Mac Kain et d’Obama ne se comprennent pas, et pourtant ils parlent la même langue. J’avais eu très exactement cette discussion avec Cratyle lors de notre première rencontre et pour une fois il avait raison ;), il n’y a pas de synthèse sémantique possible sur un sujet car chacun à sa propre vision, unique. Le web sémantique aura donc bien du mal à créer des ontologies sur des sujets aussi larges que la politique ou la religion, mais à mon avis, a beaucoup d’avenir dans les sciences et la circulation des données.

On touche peut-être ici au fond du problème… La machine ne sera jamais capable de nous comprendre globalement, sauf si elle s’attache à tous nous comprendre un à un.

Tags: Facebook · Google · Média · Vidéo · Web 3.0 · Web Sémantique


2 responses so far ↓

  • Très interessant Nicolas! En effet, le contexte d’une phrase en change sa signification. Le messager également. Le cadre de réflexion (« framing ») d’un individu également. C’est pourquoi je suis très sceptique sur le Web sémantique en tant que solution ideale à tout nos besoins. Et ceci y compris en science qui est un domaine avec tout autant de débat que la politique ou la religion. Je suis d’accord avec toi que le machine ne pourra pas vraiment comprendre l’homme. Par contre, même imparfait c’est vrai que cela peut-être pratique au même titre que Google est pratique.

    En un mot: machine vs. homme? Vive l’homme!

  • Excellent article qui creuse ce qui m’avait déjà effleuré l’esprit.
    On suit la même logique pour toutes les nouvelles technologies finalement et on se pose toujours la question « la techno est-elle au service de l’homme » ?

    Entre les services web qui existent et les nouveautés high-tech qui sortent, on nage déjà en pleine S-F d’après moi… 🙂
    Et tant mieux !