Facebook fait du web (sémantique), et alors ?

mai 19th, 2010 · 7 Comments ·

“Oh mon dieu, Facebook fait du web sémantique, mais c’est horrible !” se sont écriés à la fois le gros newbe du web et Alex Iskold, CEO de la startup très sémantique et bientôt disparu: GetGlue. Le gros newbe du web dit que c’est horrible car il pense que Facebook va l’espionner pour revendre ses informations aux chinois du FBI. Et Alex Iskold dit que c’est horrible car il vient de jeter un oeil au code de Facebook et c’est moins beau que ce qu’il a développé en 4 ans, avec $6 M. Donc à part les gens qui n’y connaissent rien et les concurrents, l’entrée de Facebook dans le web sémantique a été saluée plutôt positivement et tous suivent les évolutions du protocole OGP (Open Graph Protocol) et son utilisation de RDFa.

Le web sémantique c’est le web en mieux :) Alors si Facebook décide de se mettre au web sémantique c’est normal de s’attendre à de nouveaux bénéfices, de nouveaux services et de nouvelles perspectives de monétisation. Mais rien ne change profondément, Facebook sera au web sémantique ce qu’il est aujourd’hui au web: la base de données des liens entre les personnes. Et au fur et à mesure que les autres sites implémenteront les technologies du web sémantique (au dela même du “like”), Facebook tissera des liens entre son graph social et les autres graphs: “Weaving the Semantic Web” comme disait l’autre. D’ailleurs c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs confitures, la techno est labélisé “made in Berners Lee”, ca peut durer 30 ans en restant décentralisé !

Alors maintenant on peut jouer à Madame Irma et essayer de savoir ce que Facebook va faire avec les données structurées du “like”. A mon avis ils vont pas se casser la tête, on va avoir droit à un moteur de recherche plutôt standard. Car même si l’indexation par le like remplacera ici les traditionnels robots (bots), les résultats et donc la valeur des recherches resteront profondément lié à l’algorithme que Facebook mettra en place. Et la tâche ne sera pas simple, Facebook étant un réseau social et non un réseau d’intérêt, la pondération des résultats par le graph social y sera très limité - une limite liée à la nature même de la nation “d’amis” à la base du graph. Mais bon Facebook, nous trouveras bien d’autres usages ;)

Pour vous tenir au courant des évolutions de l’OGP et du web sémantique, je vous recommande vivement de suivre le pearltree de Gautier sur le sujet:

Tags: Uncategorized


7 responses so far ↓

  • Article vraiment intéressant. C’est bien (et rare) d’avoir un autre son de cloche sur le sujet.

    Je suis d’accord avec toi, on ne peut pas prévoir l’utilisation que Facebook fera de ses données collectées.

    Néanmoins, cette orientation stratégique intervient en même temps qu’une régression progressive de la sphère privée au sein de son réseau social (voir ce graph : http://pear.ly/bwNfy ).

    Je ne pense donc pas qu’on puisse analyser ce problème que sous l’angle de l’avancée technologique.

  • Pierre-Antoine // mai 19, 2010 at 11:57

    Je pense comme Reversus que la controverse porte plus sur “l’atteinte à la vie privée” (guillemets car après tout, personne ne vous oblige à utiliser le service …) que sur le fait de fournir les données sous un format standard ou presque ..

  • En fait la controverse de la “vie privée” n’est pas nouvelle, elle existe depuis le début de l’histoire Facebook. C’est un sujet complètement différent, très intéressant, mais que je ne traite absolument pas dans ce billet: d’autres le feront mieux que moi.

    J’apporte simplement ici “my 2 cents” sur la partie “technique, plateforme et écosystème” qui est impacté fortement par l’Open Graph Protocol. Un OGP qui peut être aura des effets négatif… ou positif… sur la vie privée des internautes. Mais personne ne peut le dire aujourd’hui.

  • Pierre-Antoine // juin 4, 2010 at 12:55

    On veut des articles, on veut des articles !

  • “Stats on @GetGlue iPhone app launch so far: 800,000 ratings and checkins in 6 days.”
    Bientôt disparu ? Pas si sûr…

  • 800.000 en 6 jours me parait énorme. Foursquare est à 15 millions de checkin… au total. GetGlue dépasserait donc Foursquare dans 6 mois ! Si c’est bien le cas, GetGlue pourait bien être the next big thing…

  • Le problème avec les chiffres de 4sq, c’est qu’à peine énoncés, ils sont obsolètes :-) Ils ont annoncé 1M de cehcking par jour ici http://twitter.com/harryh/status/17656306345

Leave a Comment