Google Social Graph API

février 2nd, 2008 · 10 Comments ·

Heuu. GG comme on dit dans le métier 😉 Enfin, c’est pas trop tôt ! Une société a pensé à créer une API permettant de centraliser la gestion de votre identité et de vos amis. Et ce ne sera pas Facebook mais encore Google… Après OpenSocial, la Social Graph API va tuer définitivement Facebook. En effet la création de cette API était la seule option de survie sur le long terme pour Mark Zuckerberg. J’en parlais en commentaire il y a quelques jours:

Pour moi sa seule chance est de devenir le premier fournisseur de profils et d’identités au monde en intégrant OpenID et FOAF au coeur de sa plateforme.

Et que fait aujourd’hui Google ? Ils ouvrent un service basé sur XFN mais surtout FOAF. Pour ceux qui ont suivi un peu mon blog, vous êtes au courant que FOAF est tout simplement l’ontologie la plus connue du web sémantique. Google frappe très fort avec cette annonce et montre que le projet DataPortability n’est pas que du vent, que c’est bien parti, et que ça suit. A mon avis les prochains mois vont être de la folie furieuse…

Je vous propose de regarder la vidéo de présentation en guise d’apéritif:




Hmm… MiamMiam… 🙂

Tags: Data Portability · Facebook · FOAF · Google · OpenID · Vidéo · Web 3.0 · Web Sémantique


10 responses so far ↓

  • GG ! C’est le mot !
    Maintenant peut-on affirmer que cela va causer la mort de Facebook ?
    L’API ne crée pas de réseau social en soi, elle ne fait que synthétiser les informations que les utilisateurs rentrent sur d’autres sites.
    Facebook pourrait rester comme LE site des gens qui se font chier sur les web et n’ont rien d’autre à partager des photos de soirées ou des vampirisations.
    Après tout, le web se segmentise, c’est clair, mais peut-être pas au point de créer des services du type http://www.photosdesoirees.com ou http://www.vampirisemageule.net

  • En faite quand tu enlèves de Facebook:

    – Le Social Graph: les realtions que tu as avec tes connaissances
    – Et les widgets avec OpenSocial: toutes les fonctionalités du site

    Bah il reste pas grand chose …
    C’est vrai que pour l’instant l’API ne peut pas accéder à Facebook mais ce n’est qu’une question de temps. Dès qu’ils implémenteront les technos du projet DataPortability avec OpenID et OAuth, ca va vite changer la donne.

  • Great !!!

    La revolution est en marche…

  • une très bonne nouvelle pour la libéralisation des donées utilisateur.

    Il ne reste plus qu’à faire attention à ce qu’on met sur le net 😉

    Car avec cette API, ça devient encore plus facile d’en savoir plus sur quelqu’un ^^ »

  • « Car avec cette API, ça devient encore plus facile d’en savoir plus sur quelqu’un ^^ »

    D’ou la necessité de créer des standards pour faciliter l’administration de son identité numérique.

  • Effectivement, c’est un des gros soucis que je trouve à cet ambitieux projet.
    Imaginons qu’il puisse à terme être possible de préciser des « droits de visibilité » sur nos données. Comment être sûr ensuite qu’une personne à qui ont a donné la possibilité de voir toutes nos données ne les donne pas ensuite à une personne à qui on le lui a refusé ?

  • Deux possibilités, soit contractuelle, soit la confiance. Après je pense qu’il serait intéressant de voir naitre des profils comprenant non seulement le Social Graph mais aussi des données. Ainsi quand tu t’inscris sur un site tu choisis quel profil tu utilises, quels sont les données accessibles. J’ai un schéma derrière la tête, je le matérialise dès que j’ai le temps 😉

  • Le lien « Social Graph API » est mauvais, il y a 2 fois « http »

  • 3 ans plus tard! Quelle perspicacité ! Bravo ^^

  • Et oui finallement c’est facebook qui se porte le mieux sur ce terrain, les 900 millions d’utilisateurs aurront fait la différence. Il ne suffit pas d’ouvrir une API, il faut aussi avoir les données qui vont avec 😉