Le Web 3.0 retiendra cette date

janvier 9th, 2008 · 8 Comments ·

Souvenez vous, il y a 4 jours dans un billet traitant de l’avenir de Facebook j’annonçais pour 2008 l’ouverture des données autour de standards ouverts. Je pense qu’il faut bien insister sur ce point. Google, Facebook et Plaxo ne sont pas entrain d’effectuer un simple accord de principe et de bonne conduite, ils sont entrain de s’associer à une cause bien plus profonde dont les fondements ont été établis à l’origine du web. Voici la philosophie qui unit maintenant ces 3 sociétés:

En temps qu’utilisateur, nos identités, photos, vidéos et autres formes de données personnelles devraient être accessibles, et partagées entre les différents services que nous utilisons. Nous devons créer le DHCP de l’identité. Un système de fichiers distribués pour nos données. Les technologies existent, nous devons maintenant créer une structure de référence et assembler toutes les pièces ensembles.

Je vais revenir sur ce blog sur cette annonce, ses implications, son histoire et le futur du possible. Ce que nous pouvons déjà remarquer simplement au jour d’aujourd’hui. Le web et ses données sont et seront les données des utilisateurs, ouvrir les données des utilisateurs pour qu’ils puissent mieux les contrôler, c’est en réalité ouvrir toutes les données du web. Les phénomènes sociaux de création et de partage montrent que les utilisateurs ne vont pas seulement contrôler et protéger leur données mais aussi les diffuser et les ouvrir au monde. Je vous conseil vraiment de voir ce film de 40 minutes et de le mettre en correlation avec les événements actuels.

Le 19 septembre dernier j’ouvrais ce blog par ce billet expliquant ma motivation et l’origine des concepts que j’ai ensuite développé pendant plusieurs mois. Je vous invite à le relire. J’insiste sur cette phrase à la fin du billet: Le Web Sémantique pourrait nous faire entrer dans une nouvelle ère, une ère des données, une infinité de base de données connectées, un web compréhensible par la machine, un meilleur web pour un meilleur monde, le web de Tim Bernes Lee.

Un dernier petit mot pour les lecteurs habitués de ce blog, je pense que vous percevez comment Twine va tirer profit de ces événements. Je vous recommande la relecture de l’article référence en matère de vision sur l’ouverture des données du CEO de Twine, Nova Spivack, The meaning and future of the semantic web. J’aurais d’ailleurs la chance de l’interviewer la semaine prochaine à l’occasion de mon voyage à San Francisco. Laissez vos idées de questions en commentaire.

Tags: Data Portability · Facebook · Google · OpenID · RDF · San Francisco · Twine · W3C · Web 3.0 · Web Sémantique


8 responses so far ↓

  • connaissez vous d’autres sites dans le meme genre que facebook mais qui permettent de privilegier les contacts professionnels?
    merci, bonne journée

  • linkedin.com, pour l’international, et viadeo.com pour la France.

  • Merci Nicolas, je te propose une petite question pour ce cher Nova :
    Les entreprises pourraient certainement aussi profiter d’une application comme Twine. Comptez-vous réaliser une version qui pourrait être déployée à l’intérieur d’une société afin que celle-ci puisse avoir un contrôle total des données générées. Sera-t-il possible et si oui dans quelle mesure d’avoir alors accès à des données stockées sur le « Twine online » ?

  • Question très interessante, merci. Je la garde au chaud.

  • pour répondre a anatole et ajouter ma petite pierre a l’edifice que nicolas a commencé a batir 😉
    je rajouterais le reseau social du site lesjeudis.com , egalement a vocation professionnelle mais plus spécialisé que viadeo ( c est en fait un reseau d’informaticiens et ingenieurs)
    l’avantage par rapport aux deux sites cites par nicolas c’est le fait que les utilisateurs peuvent communiquer entre eux anonymement
    on peut aussi y mettre son cv , chose encore impossible avec linkedin.MAIS ce n’est pas un reseau social dit generaliste.
    Apres tout depend des besoins de chacun.
    Cordialement,
    Bertrand V.

  • LinkedIn, Sixapart et Flickr se joignent au groupe de travail du DataPortability.

  • Ne pas oublier les widgets.
    Web, bureau, mobile ou au-delà du PC, ils auront aussi leur place dans cet éco-système de données !

  • C’est certain alex. Les deux sont d’ailleurs très liés. Le web sémantique aide le « data portability » et les widgets aident l’ « application portability ». L’un va avec l’autre.