blueKiwi Steel Edition, l’Entreprise 2.0

novembre 30th, 2007 · 2 Comments ·

J’ai eu la chance de redécouvrir blueKiwi mardi dernier en conférence à l’ESCP. Pourquoi la chance ? Car c’est peut être la solution de services 2.0 la moins médiatique du web. Ceci s’explique par le fait que blueKiwi offre une solution 2.0 aux entreprises et non aux internautes. Si le web 2.0 est maintenant quelque chose de commun, l’entreprise 2.0 n’en est qu’à ses tout débuts. Les vielles structures pyramidales de nos grandes entreprises ont du mal à faire remonter les informations, ils n’ont donc peut être pas entendu parler du web social. Et c’est justement ce que fait blueKiwi avec son « Enterprise Social Software », connecting people et remontée d’information. Dans Steel, la dernière version de la solution sorti il y a quelques jours, blueKiwi implémente les dernières tendances sociales du web à la sauce Facebook, LinkedIn, Google ou Technorati. Carlos Diaz comparait l’information contenu dans une entreprise à un Iceberg, seule la partie immergée est visible car il n’existe pas de processus pour faire remonter des informations du type « machine à café », qui pourtant peuvent être critiques pour l’entreprise. Même si blueKiwi ne veut pas le reconnaître, ils font actuellement un gros travail d’évangélisation, ou en tout cas ils aident les entreprises qui veulent sauter le pas. Des entreprises qui comprennent l’intérêt des outils participatifs, des réseaux sociaux et de l’intelligence collective. A quand le web sémantique pour lier toutes les ressources de l’entreprise?

Tags: blueKiwi · Entreprise 2.0 · Web 2.0 · Web Sémantique


2 responses so far ↓

  • Nicolas,

    Je connais bK pour avoir déjà assisté à l’une de leurs présentations, et c’est effectivement une excellente solution, un peu comme Feedback 2.0, mais plus complète.
    Toutes deux ont cependant le désavantage, selon moi, d’être chères et réservées uniquement aux entreprises qui peuvent se le permettre.
    Espérons que leur promotion se doublera bientôt d’une « démocratisation » de leur produit, en le rendant économiquement plus accessible.
    Sauf que pour l’instant, ce n’est pas tellement leur orientation 🙁
    Jean-Marie

  • […] J’ai été frappé par la ressemblance des points abordés ici et lors de ma conférence avec blueKiwi. Notamment autour du facteur générationnel et de l’adoption des nouvelles technologies de […]